La casa de la sabiduria

Publié le par Claire Laot


Malgré le fait que Puyo soit une étape importante des tour-opérateurs, il n’existe qu’un seul musée : l’Etno-Arqueológico Museum. Il faudra s’assurer sur place que le site choisi pour la construction du musée soit un site fréquenté par les touristes qui constituerait le public principal de ce musée. Le musée pourrait être construit en périphérie de la ville pourvu que l’information soit délivrée aux touristes et que l’accès soit aisé (une réserve naturelle sur Puyo a choisi cette solution et attire de nombreux touristes).


Contenu du musée


L’objet de ce musée est de faire connaître les cultures indigènes et leur histoire. Pour cela la communauté souhaite mettre en avant plusieurs aspects de la culture Indigène à travers


des témoignages vidéos : une caméra a été achetée lors du dernier projet de manière à recueillir le témoignage des anciens, détenteur d’un savoir qui mourra sans doute avec eux. Il faudra réaliser un montage vidéo, acheter le matériel nécessaire à sa projection et réfléchir aux problèmes de traduction.


-   des objets d’art : la communauté possède des objets d’art typique et pourra faire appel aux autres communautés avec lesquelles elle est en contact pour compléter la collection.



-   de l’artisanat : l’artisanat (bijoux, armes, parures, poteries…) représente un aspect essentiel du mode de vie Shuar. Sa présentation est donc un moyen de diffuser leur culture. Cela peut prendre la forme d’objets exposés et/ou d’un film présentant le lien entre tradition et artisanat.


3.jpg



-   de la musique et danse : Elle occupe une part importante de la culture Shuar. Le groupe Tsunki Shuar a réalisé plusieurs Cds qui pourront être diffusé pendant l’exposition.



-    un jardin botanique : Il se situerait à l’extérieur du musée et présenterait les différentes plantes (nutritives et médicinales) que côtoient les Shuars.


 


Moyens Humains


L’intendance et la construction du musée seront assurées par la communauté.

 

Moyens Techniques


Pour la construction, il est prévu d’utiliser des matériaux locaux et un outillage léger qui n’impliqueront pas de coût important. Pour le contenu de l’exposition, il faudra prévoir l’achat de matériel vidéo ainsi que d’un certain nombre de fournitures pour ettre en valeur son contenu. Ces achats seront effectués par la communauté en fonction du budget effectivement obtenu et après avoir défini les priorités avec eux.


Moyens Financiers

La communauté a estimé le coût total du musée à 10 000 euros. Compte tenu de la densité de ce projet, nous pensons que sa mise en place prendra deux ou trois ans. C’est pourquoi pour cette année, nous avons évalué son coût à 5 500 euros, coût qui comprend le démarrage du projet (achat du terrain, début de la construction…).


Résultats concrets détaillés et attendus

Pendant le mois en Equateur, nous nous fixons plusieurs objectifs :

- Achat d’un terrain propice à l’installation du musée.

- Définition d’un plan de travail en accord avec la communauté en intégrant les contraintes de sécurité, administratives et touristiques, pour s’assurer de la viabilité du projet.

- Mise en place du projet de construction


 

Commenter cet article