12/08 & 13/08 Macas et fondation Chankuap

Publié le par Tous

Apres un reveil matinal comme de coutume nous nous sommes rendu a pieds chez Francisco et Maria. La bas nous nous sommes renseignes sur la facon dont il produisent l artisanat en prevision de notre rendez vous a Macas le lendemain avec la fondation Chankuap de commerce equitable avec laquelle TsunkiShuar pourrait travailler. Tout ca nous a ammene jusqu a l heure du repas que nous avons pris tous ensemble. A 13h l'heure du depart approchant nous avons organise une repetition generale des adieux de mardi matin. Natha n a pas pleure, repetition reussie! 

Ensuite, direction le terminal terrestre et apres 4h 30 de bus a travers l amazonie arrivee a Macas. On a repere la ville pour notre rendez vous du lendemain. Ensuite repas, dietetique bien sur! Et au lit.

Reveil tres matinal avec les cris de la gerente de l hotel dans les couloirs suivi de ceux d un chien enrage et enfin du bruit assourdissant du marteau de l'ouvrier de l hotel sur la cloison de notre chambre. Nous avons jette un coup d oeil au magasin de la fondation.



Ensuite on a rencontre notre contact a la fondation Chankuap : Paul Arevalo. Apres nous etre presente rapidement il nous a explique le fonctionnement de sa fondation : 

La fondation Chankuap achete de l artisanat de bonne qualite directement aux producteurs (communautes indigenes, groupes en ville). Elle garantit entre 50 et 66% du prix de vente au producteur. Ensuite les produits achetes sont conditionnes pour la vente. Celle ci se fait soit directement en magasin (Macas, Quito, Cuenca) soit par internet. Il peut s agir de petites quantites ou de commande a honorer pour une date fixee. Il a bien insiste sur la notion de transparence chere a Francisco et Maria. En plus l artisanat qu ils proposent a leur magasin a beaucoup de similitude avec celui de la fondation Tsunki Shuar. Ca pourrait coller pas mal avec le desir de la fondation TsunkiShuar de trouver d autres debouches pour leur artisanat et d ameliorer ainsi les conditions de vie des quelques personnes qui travaillent a la fabrication de cet artisanat. Reste a  se mettre d accord sur les prix.

La fondation nous a paru tres serieuse et l artisanat que nous avons pu montrer a grandement interesse notre contact, surtout les objets tisses, les sarbacannes et les peintures de Francisco. Les reponses obtenues aux questions posees etaient elles aussi tres rassurantes. Nous sommes repartis tres content de cette rencontre avec des docs et un dvd sous le bras. 

DSC07422.JPG
Avant de rentrer sur Puyo nous avons fait un petit tour en ville et en particulier a la Casa de la  Cultura. l idee etait de prendre un point de comparaison pour la poursuite du projet de la "Casa de la Sabiduria". L edifice etait en travaux mais on a pris quelques photos. 

Bilan tres positif pour cette journee a Macas. La fin du sejour approche, demain dernier jour a Puyo avant le retour sur Quito. Et le 17 la France...

Commenter cet article

ponce 16/08/2007 10:55

Coucou Martin ! T'as l'bonjour d'Alex, Maël et moi. Profitez bien de votre voyage !

evan 14/08/2007 16:44

C'est pas Nata qui pleure c'est Alex

oussama 14/08/2007 14:59

bijour à tous..et bon retour..il parait que vous faites un pti tour par new york!spices di counasses..
attention de pas boté une tour !

muranua 14/08/2007 10:20

Vu qu'en ce moment en France, on est le 14, BON ANNIV ENTSA NUA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

mura nua 14/08/2007 09:39

c cool que ca se soit aussi bien passe a Macas! Ce serait vraiment un bon truc pr Tsunki shuar!
Profitez bien des qlq jours qu'ils vous restent.