14/08 Adieux et voyage pour Quito

Publié le par Pierre

Une longue (mais pas assez) matinée nous attend.

Nous nous rendons une dernière fois chez Francisco et Maria avec plusieurs tâches à accomplir :

    - Tournage de quelques scènes suplémentaires dans l'optique de réaliser un documentaire sur la fondation Tsunki Shuar et la culture shuar... On regrettera la vilaine blessure au pied de Monica qui a marché sur un objet metallique, alors vétue d'habits traditionnels et donc pieds-nus.

    - Compte-rendu à la fondation Tsunki Shuar de notre entrevue à Macas avec la fondation Chankuap (qui s'occupe de commerce équitable d'artisanat indigène, entre autres). Maria semblait très interressée par une rencontre avec Paul Arrevalo (responsable commercial de Chancuap).

    - Empaquetage des pièces d'artisanat shuar que nous allons exposer en France lors d'exposition et, pour certaines, que nous allons tenter de vendre pour aider le financement du projet de l'année prochaine.

    - Et bien sûr, le traditionnel échange de cadeaux !

Ensuite, nous nous rendons au terminal terrestre avec les membres de la fondation Tsunki Shuar et  leurs familles... C'est le moment de se faire des adieux, ou au moins des "au revoirs"... Instants très émouvants...

S'en suivent 5 heures de bus à travers le pays (mais avec un service boisson offert s'il vous plait, le tout pour 5$).

Arrivés à Quito, après avoir pris une chambre à l'hotel, nous mangeons dans un fast food local. C'est l'occasion de célébrer l'anniversaire de Camille en compagnie d'un jeune Equatorien nommé Luis rencontré sur place. Luis est musicien, il parle très bien français et compte passer l'année prochaine à étudier en France en étant logé au pair.

Enfin, retour à l'hôtel.

Commenter cet article