Objectifs du projet

Publié le par Claire Laot

● Rencontre et partage du quotidien d’une communauté indigène dans la forêt amazonienne


L’un de nos objectifs est de conserver et renforcer les liens d’amitié créés au cours des deux projets précédents (en 2003 et 2006). Cette volonté de continuité permettra un réel suivi des actions réalisées précédemment et la réactualisation des objectifs communs.



● Soutien des initiatives locales d’accès à l’éducation et à la santé


Nous voulons appuyer les projets éducatifs et sanitaires de la communauté afin d’améliorer entre autre les conditions de scolarisation et de vie. Par exemple, en 2006, l’action de l’association a permis, entre autre, l’achat de vaches afin de contribuer à une alimentation plus équilibrée sans dépendre de la ville. Il pourrait être intéressant de compléter l’action entreprise l’année dernière d’achat de bétail, tout en considérant le problème des effets de l’élevage sur la forêt amazonienne.


● Sauvegarde des cultures indigènes


Nous soutenons cette année le projet de la « Casa de la sabiduría » (maison de la connaissance et de la sagesse) à Puyo : un musée des cultures indigènes de l’Amazonie équatorienne.

Cette solution permet à la fois une meilleure reconnaissance locale des Indigènes, une sauvegarde de la culture, une diffusion de celle-ci auprès des touristes et un apport financier non négligeable pour la communauté et ce à moindre coût. La construction et l’intendance seront assurées par la communauté selon les techniques indigènes shuar. Ce musée permettra aussi de continuer à mettre en valeur leur artisanat.


Equateur152.jpgmetzweb01.jpg

Equateur193.jpg



Nous aimerions aussi favoriser la mise en place d’une filière de vente de Douce amère et de plantes médicinales. Cette solution peut être à l’origine d’une source de revenu pour la communauté sans pour autant modifier les habitudes des Shuars puisqu’ils en cultivent déjà pour leur usage personnel. Un tel commerce ne pourra être mis en place qu’après accord de la communauté, lorsque nous lui aurons fait prendre connaissance des contraintes imposées (quantité à produire, travail à fournir, revenus espérés, modification de l’environnement…).





Commenter cet article